Cap Danse / Spectacle /

Flow, l’image en mouvement

Cie Lucane

En partenariat avec l'école de Nizon et la ville de Pont-Aven

vendredi 15 septembre - 18:00

PONT-AVEN · Parking du Bois d'Amour

Événement passé

Une marche continue. Une marche artistique, poétique, à l’affût.   
Du rythme oui, mais visuel, photographique. Celui de la nature, qui nous est donnée à voir sous un autre jour ; celui d’enfants de Nizon, qui partagent avec nous un regard et des prises de vues, de gestes. De l’unité à la multiplicité, de l’individu au groupe, Flow nous offre une suspension des corps en espace naturel, in situ, pour donner corps à la nature elle-même.   
Avec Flow, l’image en mouvement, la compagnie Lucane invite à une dé-marche des spectateur·rices dans Pont-Aven afin que surgisse (ou pas), ce que nous n’étions pas venus voir… 

Interprètes : Aëla Labbé et Stéphane Imbert
Avec la participation des élèves de l’école primaire publique de Nizon

lucane.eu/

À propos de la compagnie Lucane

Les liens (liants) de la photographie, de l’assemblage (sculpture) au travail du corps (danse) sont pour nous une inspiration commune. C’est la relation à l’instant, au présent. C’est faisant suite à des expériences artistiques partagées, créations chorégraphiques, animations d’ateliers, performances en exposition, que notre besoin de créer LUCANE est né. Dans ce cheminement notre envie de chercher ensemble des instants, à partager, à éprouver, à offrir à d’autres présences.

Créée en 2015, LUCANE, cofondée par Aëla Labbé, danseuse-photographe, et Stéphane Imbert, danseur-sculpteur, a pour objet la création et la diffusion d’oeuvres artistiques pluridisciplinaires mêlant l’art visuel à l’art vivant sous des formes d’expositions, de performances, d’installations et de spectacles. 

La mise en jeu de nos qualités de danseurs, de photographe et de sculpteur est le levier de nos propositions. LUCANE souhaite, dans l’instant, s’inspirer des lieux, des espaces, des contextes et inventer à leur contact. Nous accordons la même importance à l’acte créatif et performatif qu’au partage, à l’échange et la transmission artistique avec et pour le(s) public(s), l’un étant pour nous indissociable de l’autre.

À propos des artistes

Aëla Labbé est artiste Chorégraphique, photographe et co-fondatrice de LUCANE avec Stéphane Imbert. Après un cursus en danse contemporaine à l’École Supérieure d’Art d’Amsterdam, l’expression photographique s’impose à Aëla comme un révélateur. Depuis plusieurs années et en parallèle de son parcours de danseuse en France et à l’étranger auprès de chorégraphes (Bára Sigfúsdóttir, Belgique/Norvège – Compagnie 29×27, Cédric Cherdel, Nantes – Paul Blackman et Christine Gouzelis, Grèce) et d’artistes visuels (Pauline Buzaré, Michel Zumpf) elle développe un travail d’auteure photographe. Elle s’intéresse particulièrement aux pratiques argentiques, explorant le moment de la prise de vue très proche selon elle de l’état d’improvisation en danse « cet état d’être dans l’instant, disponible, les sens en éveil». Dans son approche, matières photographiques et matières chorégraphiques dialoguent et prennent corps. Ses clichés ont été exposés en France et à l’étranger, publiés dans des magazines et dans des revues indépendantes internationales (SHOTS, British Journal of Photography, Off The Wall Photobook, Lula Japan, Yogurt magazine), dans des programmes de salle (Opéra National de Paris, Onassis Cultural Center Athènes) ou encore utilisés comme supports visuels pour de la musique (Kitchen Label, Fluid Radio, Triangle Records). En 2013, Les Éditions du Lic, maison d’édition basée à Oslo, a publié sa première monographie L’Absente. Elle mène des ateliers danse et photographie auprès de publics amateurs et professionnels en milieu scolaire (primaire, collège, lycée option danse, lycée professionnel) ainsi qu’en IME et en EHPAD avec la compagnie Pasarela . Sensible à la poétique du mouvement, aux états de corps et de présence, elle approfondit sa recherche artistique au sein de la compagnie LUCANE.

 

Stéphane Imbert est artiste chorégraphique, sculpteur et co-fondateur de LUCANE avec la danseuse et photographe Aëla Labbé. Après une formation en danse classique, Stéphane Imbert entre en 1982 au Ballet du Rhin à Mulhouse où il participe activement au groupe de recherche Parallèle. Il rencontre Odile Duboc en 1990 lors de la formation nationale “danse à l’école”, et collabore avec elle neuf années notamment pour Projet de la matière et trois boléros. Pendant cette période, il anime des ateliers pédagogiques auprès d’amateurs, de professionnels et de scolaires au CCN de Franche- Comté à Belfort. Avec Marcelle Bonjour, il conduit des formations pour les enseignants de la danse en France, en Suède auprès de l’Institut Dans I Skolan et en Italie La Danza Va A Scuola. Aujourd’hui il partage la parole d’Odile Duboc dans des écoles supérieures (CNDC d’Angers, CDC de Toulouse, Conservatoire de Montpellier…) et au lycée pour l’option danse au BAC. Interprète pour, entre autres, Georges Appaix, Nathalie Béasse, Laurent Cebe, Compagnie 29×27, Cie Acte 2, Cie Crescendo, François Grippeau, Michel Laubu, Thomas Lebrun, Stéphane Imbert développe sa propre écriture de chorégraphe auteur. Par ailleurs, animé par le travail de la matière (bois, métal) il assemble et compose des oeuvres pérennes ou éphémères. C’est au sein de LUCANE qu’il poursuit sa recherche plastique et chorégraphique.

Crédits

Photographie : Cie Lucane