Cap Danse / Rencontre / Spectacle /

Danses d’intérieur

Lotus Eddé Khouri

En partenariat avec la librairie Albertine

mercredi 20 septembre - 18:30

CONCARNEAU · Librairie Albertine

Événement passé

À l’occasion de la sortie du livre DANSES D’INTÉRIEUR, nous vous invitons à une rencontre avec l’autrice et chorégraphe Lotus Eddé Khouri, sous forme d’une performance, de discussions, de lectures et de dédicaces.

Depuis 2016, les danses d’intérieur ont lieu dans des appartements, des chambres d’hôpitaux ou de maisons de retraite, les recoins d’un jardin… Elles sont adressées à une seule personne, une famille, rarement une assemblée. Ce livre est le récit de ces rencontres.

« Une danse d’intérieur nait de la rencontre entre un corps en mouvement, un habitat, celles et ceux qui y vivent. 
Tout y participe : les regards, l’humeur du jour, les mesures de la pièce. 
On ne bouge pas les meubles car il n’y a pas besoin de place. 
Je viens sans costume ni musique. » 

Un livre aux éditions Adverse 
170 pages couleurs + film 
15 x 18 cm 

www.lotuseddekhouri.com

À propos de Lotus Eddé Khouri

danseuse & chorégraphe

Le point de départ de ma recherche fut la création de Le Temps l’Emportera, pièce chorégraphique pour deux danseuses et un régisseur lumière. Cette pièce a généré d’autres projets ayant tous une préoccupation commune : une réflexion sur les différentes façons de faire que l’espace et le temps se frottent à l’occasion de la danse, entre alliage et discorde, dialectique et pur processus, autonomie et synergie.
Pratiquement, mon travail est sous-tendu par l’hypothèse de solutions de continuité entre décision, stratégie d’une part et organique, intuitif d’autre part. La lenteur – comme moyen d’étirer le temps  et par ses possibilités multiples – est un outil important. Elle permet de construire un point de vue sur cette continuité en agençant, presque ton sur ton, de petites variations qui, une fois développées, aboutissent à des espaces-temps radicalement différents.
Cette recherche s’applique particulièrement à la relation entre le son et le mouvement et donne lieu à différentes collaborations avec les musiciens Jean-Luc Guionnet et Stéphane Rives : Volatil Lambda, Ce qui dure dans ce qui dure, Qui est deux ?, Reciprocal Scores. La danse y est réduite à son plus simple appareil. Ces projets sont travaillés quotidiennement depuis 2013 comme un travail de fond , tant pour le musicien que pour la danseuse.
Parallèlement depuis 2014, je travaille intensément en duo avec le plasticien et danseur Christophe Macé une série de performances sous le nom de Structure-Couple,
Ces projets se produisent et se déclinent dans tous types de lieux ( théâtre, extérieur, appartement, galerie, bar…) et questionnent également la puissance (ou pas) d’un espace, son référent, son contexte.
S’en suit depuis 2016 le développement d’un solo chez l’habitant (uniquement pour celui/ celle qui vit dans sa maison), Danse d’intérieur ainsi qu’ une recherche sur l’enregistrement audio d’une danse.

En 2013, Lotus Eddé Khouri crée l’association Chorda [se prononce « korda », s’apparente au latin « hira », entrailles et à « chorda », corde, lien – aussi les chordés sont ceux qui ont une colonne vertébrale] qui regroupe plusieurs artistes — chorégraphes, musiciens, plasticiens, autres — qui partagent une démarche et une façon commune de se positionner dans leurs pratiques : une implication qui excède les disciplines allant avec un engouement obsessionnel à s’évertuer à sa propre tâche. Chorda s’accointe à toute pratique qui, en possible contradiction avec elle-même par la complexité de sa fonction, fait que l’émotion, l’image et la logique se frottent à l’occasion de ce qui est montré (spectacle vivant, performance, exposition, diffusion sonore, publication …).

Crédits

Les danses d’intérieur ont été réalisées grâce à :

Coproductions : Les rencontres chorégraphiques internationales de Seine Saint-Denis (2022-23) ; Paris Réseau Danse– Le Regard du Cygne ; Atelier de Paris/CDCN ; Micadanses ; l’Etoile du Nord (2020 à 2021) ; Le Regard du Cygne ( 2018) ; CCAM – scène nationale de Vandoeuvre-lès-nancy (2016) 

Partenaires : Résidence Marie ; Résidence La Butte aux Pinsons ; Les Floralies ; Hôpital Bretonneau ; Emmaüs Vincennes ; Cité des Arts ; Hôpital Tenon ; Foyer Plein Ciel ; Espace Cambrai 

Soutiens : Fondation de France ; DRAC Ile-de-France – subvention Culture et lien social en 2018, 2020-21 et Culture et Santé en 2022-23 

Remerciements : Jean-Luc Guionnet ; Alexandre Balcaen ; Loren Capelli ; Christophe Macé ; Dominique Répécaud ; Nicole Khouri ; François Durif ; Sonia Fleurance ; Caroline Gimenez