Nomadanse / Spectacle /

Les Sisyphe

Julie Nioche · A.I.M.E

vendredi 9 juin - 17:30

RENNES · Hôtel Pasteur

Événement passé

Mouvement sans fin poussant les interprètes jusqu’à l’épuisement, Les Sisyphe est une performance de sauts sur la musique The end joué par The Doors. Présentés dans l’espace public, ces sauts sont autant de revendications intimes, politiques, éthiques, esthétiques, partagées le temps d’un acte collectif.

Ce projet participatif est proposé à toute personne de 16 à 30 ans qui désire expérimenter l’expression d’une résistance. Les ateliers, basés sur des outils issus de la danse et du soin, préparent le groupe d’interprètes et l’accompagnent jusqu’à la représentation.

Interprètes : un groupe de personnes âgées de 16 à 30 ans, issu·es du projet Portraits en mouvement.
Ateliers chorégraphiques transmis par Lisa Miramond et Lucie Collardeau

Avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique

www.individus-en-mouvements.com

Bio de la compagnie

Créée en 2007, A.I.M.E. – Association d’Individus en Mouvements Engagés accompagne la production de projets chorégraphiques et notamment les projets artistiques de la chorégraphe, danseuse et ostéopathe Julie Nioche. Par un travail sur les cultures du geste et les représentations du corps, A.I.M.E. tente d’aborder et diffuser la danse et ses savoirs dans les champs du travail social, médical et éducatif.

Au fil des années et des créations, sur scène et in situ, se rassemblent au sein
de A.I.M.E. une équipe d’artistes intéressés comme Julie Nioche par le lien aux sensations, à l’esthétique de la relation et aux contextes dans lesquels les œuvres se développent. A.I.M.E. est aujourd’hui lieu de ressources et d’accompagnement ponctuel ou régulier pour certains : Miléna Gilabert, Laure Delamotte-Legrand,…

« A.I.M.E. est forte de plus de dix années d’expérimentations : nos œuvres se tissent  du plateau aux territoires, elles sont coopératives et nomades, elles construisent  une danse du sentir et de l’expérience, explorent la relation par le sensible.
Depuis dix ans nous défendons l’égalité entre les œuvres au plateau et les œuvres in situ, entre les corps experts, les corps ordinaires et les corps fragiles. 
Nous inventons des danses avec les habitants. Nous pensons à ceux qui vivent  dans les villes, dans les campagnes ou les ports ; et aussi à ceux qui habitent  les institutions, les foyers de vie, les hôpitaux, les écoles, les centres d’accueil  de toutes sortes. Nous croyons qu’aucun savoir ne doit être réservé à certains, nous croyons que la danse circule de mille façons. »

L’équipe de A.I.M.E.

Bio de Julie Nioche

Julie Nioche est danseuse, chorégraphe et ostéopathe. Diplômée du CNSMD – Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 1996, elle a travaillé comme interprète auprès d’Odile Duboc, Hervé Robbe, Meg Stuart, Alain Michard, Catherine Contour, Emmanuelle Huynh, Alain Buffard, Jennifer Lacey. De 1996 à 2007, elle co-dirige l’association Fin novembre avec Rachid Ouramdane au sein de laquelle elle participe à des projets communs et initie les siens propres. Elle y met également en place de nombreux dispositifs de recherche plus informels.

En 2007, avec des collaborateurs venus de contextes professionnels différents, Julie Nioche participe à la création de A.I.M.E. – Association d’Individus en Mouvements Engagés. L’association accompagne depuis ses projets artistiques et travaille à la diffusion des savoirs du corps dans la société.

Julie Nioche travaille la danse comme un lieu de recherche pour rendre visible des sensibilités et des imaginaires. Chaque création est un projet d’expérimentation, qui porte une attention particulière au processus, au chemin menant à la réalisation. Les pièces sont des questions posées offrant l’espace du débat et de l’échange.
La danse est un lieu de rencontre.

Les chorégraphies de Julie Nioche sont loin de tout exercice narratif. Elle travaille avec l’histoire des corps professionnels ou pas ; ainsi la danse s’expose aux corps vivants, effaçant les limites ordinaires de la scène. Ses oeuvres partent d’une attention à l’imaginaire qui construit notre identité et notre sensibilité : toutes ces images qui rendent possible ou impossible nos projections, nos mouvements, nos idées et nos actes.

Elle donne aussi une place radicale à la scénographie, la musique, la lumière, qui se construisent simultanément avec la danse pour rendre visible cette sensibilité par d’autres points de vue. Tel un écosystème, tous les éléments sont à la fois autonomes et interdépendants ce qui crée une écoute sensitive particulière.

Son objectif est de réaliser des oeuvres qu’elle appelle “environnementales”, c’est-à- dire qui cherchent à envelopper assez les spectateurs pour éveiller leur empathie à travers leurs propres sensations, leurs propres imaginaires et leurs mémoires.

Julie Nioche implique les danseurs avec qui elle collabore dans des danses sensorielles et engageant leur intimité dans le mouvement, ce qui est, à ses yeux, la dimension oubliée de la fabrique politique des corps. 

Crédits

Conception, chorégraphie : Julie Nioche
Codirection pédagogique : Gabrielle Mallet
Ateliers transmis par Lucie Collardeau et Lisa Miramond
Production A.I.M.E. – Association d’Individus en Mouvements Engagés

···

Portraits en mouvement est un projet cofinancé par le Fond Social Européen, la DRAC Bretagne, la Région Bretagne, le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine et Rennes Métropole.

Attention, au vu des conditions météorologiques, le spectacle est replié à l'Hôtel Pasteur !

Prochains événements