Danse contemporaine & hip hop
  • ValHorizons 2015
  • Créatives Saint-Malo 2015/2016
  • Corps sensibles 2015
  • Portraits en mouvement 2017
  • Gaëlle Bourges
Accueil > Actions artistiques et sociales > Déplaces

Déplaces

Déplaces-

 

Déplaces suscite la rencontre, l’échange, la créativité.

Expérience sensible et collective, le projet rassemble des personnes en situation de migration et des habitants issus des projets de l’association « Danse à tous les étages » à Rennes. Ce projet  propose de créer une bulle dans laquelle chacun peut suspendre son quotidien, son chemin de vie pour mieux l’exprimer, le partager. Danse, photo, musique… seront autant de supports pour permettre l’échange et le tissage de liens au sein du groupe.

A partir de la poésie de ces corps métissés, « Déplaces » saura se nourrir des matières, des paroles, des gestes échangés pour construire un propos chorégraphique.

2018 - Les artistes associés

Cette année le projet Déplaces se compose de deux volets ; 

La formule longue propose des ateliers de création sur une période de 4 mois (Janvier à mai 2018) de 14h-16h30 tous les mercredi après-midi pour des jeunes en situation de migration (16-25 ans) et des habitants rennais, au Musée de la Danse avec les artistes associés suivants :

  • Léa Rault, chorégraphe
  • Arnaud Stephan, metteur en scène
  • Maëlle de Coux, dessinatrice
  • Gaël Desbois, musicien

"Pour le projet Déplaces, nous proposons de nous rencontrer autour des rituels du quotidien. La cuisine, les repas, la toilette, les soins du corps, l'investissement de l'espace public, le repos, etc..., mais aussi les rituels qui rythment une année tels que les anniversaires, les célébrations diverses, les évènements comme la mort, ou la naissance.

A travers eux, nous chercherons à trouver ce qui est commun, et ce qui est spécifique à chacun. Nous pourrons alors collecter des gestes et postures, paroles, récits, sons et musiques. Ils serviront de base à un travail chorégraphique mené conjointement par 4 artistes issus de disciplines différentes : Maëlle de Coux est dessinatrice, Gaël Desbois musicien, Arnaud Stephan est metteur en scène, Léa Rault chorégraphe.

La matière chorégraphique créée se veut transdisciplinaire. Le processus de création évoluera, sur cette idée de départ, avec le groupe, dans un va et vient entre la parole, le mouvement, la musique et le dessin, permettant ainsi de faire émerger des matières éphémères et, dans le même temps, d'en garder la trace.

Maëlle de Coux dessinera tout au long des ateliers, constituant ainsi une véritable captation graphique du processus."

Images, texte, sons… seront récoltés après chaque séance pour nourrir un journal de bord (sous forme de blog) en concertation avec les participants :

https://deplaces.blogspot.fr/

 

La formule courte quant à elle, s’explique par un constat partagé entre les professionnels : celui de l’absence de proposition faite aux femmes en situation de migration. Ainsi, le deuxième volet débutera au printemps au sein d'une structure qui accueille des femmes migrantes (le foyer Guy Houist géré par Coallia). Les ateliers de danse seront animés par les artistes suivantes :

  • Catherine Legrand, chorégraphe
  • Kubra Khademi, artiste et performeuse Afghane

 

Présentation publique

 

Une restitution publique de la formule longue aura lieu

Le 22 mai 2018 à 20H au Musée de la danse

 

 

2017 - Les artistes et chercheurs associés

Marine Mane & Julie Nioche, chorégraphes

Le corps comme opérateur de la construction du lien aux autres 

« Autour de nous il n’y a que des corps. Et ces corps sont en écho les uns avec les autres. Il s’agit de se reconnaître comme faisant partie d’une même communauté, d’une même  humanité. Pour redonner une place de responsabilité vis-à-vis de soi-même et vis-à-vis de l’autre, nous chercherons à créer du collectif et de l’interdépendance. Comme un passage de relai, notre démarche deviendrait celle des participants et continuerait de s’inventer, même après la fin des ateliers. »

Anne Morillon, sociologue

« Ma contribution au projet Déplaces repose sur trois axes forts :

  • Un objet d’observation : le corps, comme opérateur de la construction du lien aux autres (Zanna, 2015)
  • Une double approche théorique à partir des notions d’empathie et d’interculturalité
  • Un parti-pris méthodologique : la participation observante »

François Langlais, photographe

« Les supports audiovisuels : prise de son, photo, vidéo, sont pensés pour être mis le plus possible au service de l'atelier. Pour raconter et garder une trace du projet Déplaces mais aussi comme outils participatifs, au-delà de l'acte de « reportage ».  Le dispositif de l'image doit permettre aux participants de se questionner, d'évoluer, ne serait-ce que le temps d'un atelier. »

Livret Déplaces

Déplaces-Livret Déplaces

Comment retranscrire quatres mois d'ateliers passés ensemble ? Les liens qui se sont tissés, les rencontres parfois très brèves, nos ressentis. Le corps en mouvement, la danse comme moyen d'expression, les échanges de savoir... 

Suite à cette expérience intense, un livret a été réalisé. Photographies, témoignages, citations, écrits.. se retrouvent dans ce beau livret, réalisé gràce aux photographies de François Langlais ainsi que des textes de participants, des artistes et de la sociologue Anne Morillon.

© François Langlais

 

Les partenaires

Partenaires de l'accompagnement : Association Coallia, MLDS (Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire), MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié des peuples), Coorus (Coordination Réseau Urgence Sociale)

Partenaires financiers : Fondation Abbé Pierre, Ville de Rennes, DRAC

Contact

Actions artistiques et sociales Soutiens aux choregraphes